Les bienfaits de l'allaitement maternel pour votre santé

L’allaitement, c'est vivre un instant privilégié et complice entre votre bébé et vous. En plus de renforcer le lien, l’allaitement maternel a démontré de nombreux bienfaits sur le bébé. Santé, développement, sommeil… l’allaitement est une vraie richesse naturelle pour le nouveau-né. Bonne nouvelle, allaiter son bébé va également vous faire du bien. Vous pourrez même déjà ressentir tous les bienfaits dès les premières tétées.
Faisons-le point sur les bénéfices que procure l’allaitement sur vous, votre santé et votre corps.

 

L’allaitement maternel, un allié naturel pour retrouver son corps

Votre corps va se remettre plus vite de la grossesse et de l’accouchement puisque le fait d’allaiter contracte l’utérus, lui permettant de reprendre sa place et sa tonicité plus rapidement. 
Les suites de couches seront bien meilleures. Les contractions utérines réduisent également les risques de saignement, d’hémorragie après l’accouchement. En perdant moins/ou pas de sang, vous réduisez donc le risque d’anémie. L'ocytocine, hormone délivrée dans votre corps pendant l’allaitement, réduit également les douleurs que vous pouvez rencontrer post-accouchement (notamment en cas de césarienne). 
Le retour de vos menstruations est également retardé pendant l’allaitement exclusif et prolongé. En effet, l'allaitement empêche l'ovulation et est donc un excellent contraceptif naturel apprécié des mamans allaitantes. 
En plus, sachez que le fait de nourrir son bébé au sein accélère la perte de poids. En allaitant, vous puisez dans vos ressources pour la fabrication du lait et donc vous brûlez des calories ! Bien évidemment, l’allaitement doit s’installer dans la durée, au moins 6 mois, pour que la perte soit significative. Vous devez également, garder une alimentation saine et équilibrée.

 

Les bienfaits de l'allaitement maternel sur votre santé

Encore mieux, l’allaitement est bon pour votre santé, il prévient les cancers gynécologiques (cancers du sein et de l'ovaire notamment). Par exemple, le cancer du sein pour les femmes ayant allaité au moins 6 mois diminue. Et plus vous continuez, plus les chiffres sont meilleurs. 

Les premiers contacts peau à peau avec votre bébé vont être magique… vous avez attendu cette rencontre depuis de nombreux mois et le voilà près de vous. Ces sentiments de bonheur vont déclencher en vous l’hormone du bonheur, l’ocytocine. Et à chaque tétée, cette hormone sera déclenchée instinctivement. Cette dernière comporte des effets “antidépresseurs”, réduit le stress, procure sérénité et calme. Ainsi, des études ont prouvé que allaiter son bébé au sein diminue les dépressions post-partum. 

La qualité du sommeil est meilleure chez les femmes allaitantes. Cette même hormone, délivrée pendant une tétée la nuit, vous aidera à mieux vous rendormir pendant la nuit après avoir nourri votre bébé au sein. 

Et si on vous dit que les bénéfices de l’allaitement agissent également sur les os ? Et oui, l’allaitement améliorerait leur résistance : vous réduisez ainsi vos risques de souffrir d’ostéoporose lorsque vous serez plus âgée.

Véritable bénéfices sur votre bien-être 

L’allaitement maternel, bien qu’il peut être parfois vécu comme difficile, surtout au début, est source de plaisir et de satisfaction personnelle. Vous serez fière d’avoir alimenté votre bébé au sein et de lui avoir apporté tous les nutriments essentiels grâce à la qualité de votre lait : votre confiance en soi augmente et sa confiance envers vous aussi ! L'allaitement renforce également le lien mère/enfant. C’est un instant privilégié entre vous et lui : le contact peau à peau, les mots doux, les regards tendres, les caresses, vos odeurs… les bienfaits de l'allaitement maternel sont aussi affectifs et psychologiques. 

Les contre-indications pour allaiter son nouveau-né sont très rares. Malgré les idées reçues, la taille ou la forme des seins n’ont pas d’impact sur la faisabilité de l’allaitement. En plus, le corps est formidable et est rempli de prouesses : il va se préparer lui-même à l’allaitement. Votre poitrine se transforme au fil des mois, l’aréole change de couleur, passant d’une couleur plus foncée, et vos mamelons se durcissent. Sachez qu’en plus, le nouveau-né à un réflexe de succion inné… laissez-vous bercer par ce moment magique et n’hésitez pas à demander des conseils à l’équipe médicale et/ou à votre sage-femme. 

En conclusion, l'allaitement maternel apporte de nombreux bienfaits pour vous et surtout pour votre bébé. Cette pratique reste avant tout un choix, un désir qui vous appartient. Plutôt nourrir son bébé avec du lait artificiel que donner son sein avec contrainte, votre bébé pourra ressentir votre anxiété.

Pour consulter d'autres articles sur la grossesse, rendez-vous sur notre blog !

Sources : Le guide de l'allaitement maternel - Publié le 1 Mai 2018, Mis à jour le 25 août 2020. Santé Publique France 

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Ces produits pourraient vous intérésser